Sauterelles

Il pourrait aussi conjuguer le verbe choir, échoir, échouer. Faire demi-tour, renoncer à ses ambitions. Ses ambitions d’homme debout, ses ambitions qui dansent autour de sa tête, indomptables papillons aux ailes grises. Il pourrait, il pourrait mais il avance.
Et son bâton de pèlerin s’enfonce sur le chemin, et ses semelles de corde s’effilochent sur le chemin, et sa gourde de cuir se vide sur le chemin, et son vertmuda reverdit sur le chemin, tout son être ne fait plus qu’un avec ce chemin. Il en est le début, il en sera la fin. Un souffle, ou plutôt un déplacement d’air le surprend dans ses pensées. Il voit apparaître un nuage mobile, une nuée de sauterelles en mouvement. Il les imagine sans vie, deviennent-elles morterelles ? Et les mouches se font-elles digérer par les vers ? Des questions tout aussi essentielles qu’indiscutables. Les sauterelles non inertes envisagent de faire ripaille de cet humain claudicant (rien n’indiquait pourtant qu’il claudiquait), mais s’éloignent en bondissant à la vue des papillons gris de l’ambition. Ils sont leurs ennemis jurés.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Dépôt légal Janvier 2011-Tous droits réservés- 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site