Drame

Je voulais faire un billet sur le train-train quotidien, mais ce n'eût pas été de bon goût aujourd'hui, vu qu'un train a déraillé faisant des morts et des bléssés, des qui partaient et ne sont jamais arrivés.
Le TGV est-il plus assassin que le train-train quotidien? C'est un drame, une atrocité, images chocs, tôles écrasées.
Personne ne prévoit la fin, chacun sait cependant qu'elle sera certaine, annoncée ou subite, douloureuse ou anesthésiée. Et tant qui meurent seuls, abandonnés comme des chiens.Pas de gros titres pour la misère invisible, ceux  qui meurent de l'intérieur, rongés par les tumeurs, voilà un mot qui ne trompe pas sur son issue. Tu meurs, dehors, dedans, dans ton lit, dans un train, dans la rue, étendu sur des coussins, une hache ou un stylo à la main. Mais nul ne sait quand, aujourd'hui ou demain?

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Dépôt légal Janvier 2011-Tous droits réservés- 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site