Mai 2013

Flic floc

De la pluie comme s'il en pleuvait, les gouttes s'écrasent et dégoulinent sur les vitres alanguies de gris.
Les gouttes s'égouttent des parapluies à pois, ornés parfois de fausse dentelle.
Les flaques flic-flaquent puis se transforment en boue. Le chemin s'inonde et les toits ruissellent.
Point de pluie sans escargots heureux, du moins ceux qui ne seront pas cueillis pour finir sur le gril ou en sauce catalane.
La bergère a rentré ses blancs moutons, et ron et ron petit patapon. Il pleuvra demain aussi, et sous un coin de parapluie ce sera peut-être pour quelqu'un ou quelqu'une un petit coin de paradis, parlez moi de la pluie et non pas du beau temps bougonne tonton Georges dans sa moustache.
L'herbe verte et le printemps fuit clopin-clopant une blonde avec filtre, Tristan et Iseut forcément.

Dépôt légal Janvier 2011-Tous droits réservés- 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site