Mon jardin motager

Je sème un A
Il pousse des B
J’en fais des tartes
Pour partager à l’heure du T
Cultiver son jardin motager
Croire qu’il faut deux L
Pour s’envoler
Faire rimer les lettres
Avec des tomates vertes
Des haricots proses
Avec des radis roses
Puiser de l’O pure à la source d’origine
Arroser les racines, grecques, romaines ou latines

Voir renaître au matin le sonnet de Ronsard
Deux quatrains, deux tercets et des rimes embrassées
Il suffit d’alterner dans la même rangée
Des carottes, des navets et des pousses d’épinard

Promenons-nous dans les allées du langage
Plantons, semons, binons, retournons cette terre
Toujours en mouvement, refusons la jachère
Cultivons chaque fleur, évitons l’élagage

Les amoureux des mots, des mets originaux
Verront s’épanouir l’ère du renouveau
Creuser le potiron, se prendre pour Cendrillon

A minuit savourer aux portes palatines
Le goût néologique de paroles sibyllines
Le jardin motager nourrit ses illusions

Dépôt légal Janvier 2011-Tous droits réservés- 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site