Le cri d'un homme

Un homme a crié dans la nuit
Un cri d’amour un cri de haine
Le cri d’un homme fou
Un soir une nuit de dégoût
Le cri d’un homme révolté
Qui ne veut plus marcher
Le cri d’un homme blessé
Qui ne peut plus pleurer
Le cri d’un homme ivre
Qui refuse de vivre
Le cri d’un homme piétiné
Qui ne veut plus aimer
Le cri d’un homme qui va s’enfuir
Un homme qui ne sait plus qu’haïr
Le cri d’un homme perdu
Qui n’a jamais su

Un homme a crié dans la nuit
Le cri d’un homme fou
Un soir une nuit de dégoût
Le cri d’un homme vaincu
Qui ne veut plus
Un homme a été anéanti
Un soir une nuit de folie
De sa vie il n’est resté
Qu’un cri
D’amour de haine
Puis le jour s’est levé
Un jour froid et ensoleillé
Des passants sont passés
Sur le banc d’un jardin municipal
Dans un silence de mort glacial
Gisait le corps d’un homme banal

Ajouter un commentaire
 

Dépôt légal Janvier 2011-Tous droits réservés- 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site