Jeunes et beaux

Ils sont jeunes et beaux
La vie est belle et savoureuse
Le talent les inonde
Effrontés , les visages en pleine lumière
Ils construisent leur monde
Sans limite ni barrière
Ils redessinent les lignes de l'horizon
S'approprient les lois de la gravitation
En toute impunité, ils en ont le vertige
Leur talent s'accomplit, de prodigalité en prodige

Puis quand la nuit tombe
Des masques sur les heures sombres
La beauté , la jeunesse
Ne sont plus qu'une sorte d'ivresse
Un défi sur le temps
Et par dépit offrir son corps
A d'autres amants
D'autres caresses
Interdire l'interdit
Comme pour tenir une promesse
Goûter à toutes les choses qui ont un prix
Les sentiments se négocient

Les matins sont gris dans le ciel de Paris
Ils déambulent dans les rues
Le regard entendu
Ils sont jeunes et beaux
Le talent les inonde
Fatigués, les visages dans l'ombre
Ils ignorent le monde
S'accoudent à une barrière
Cherchent désespérément
Une nouvelle source de lumière

Ils étaient jeunes et beaux
Leur vie un film en plans séquences
Quelques scènes mémorables
Puis fin de la séance
Leur beauté n'était plus que l'ivresse
Leur jeunesse insolente de regrets
A cédé en dépit des caresses
Ils n'ont pu négocier leur défi sur le temps
Les prodiges du talent restés sur grand écran
Le néant les inonde
Résignés , les visages absents
Ils vont quitter ce monde

Ajouter un commentaire
 

Dépôt légal Janvier 2011-Tous droits réservés- 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site