Manque de peau

Tu ne contestes pas mes atouts
Dans quel contexte pourrais-je un jour
Force de prétextes voir poindre l’amour
Tu me détestes ou est-ce tabou

De chuchoter ces mots… tu sais
Au creux de l’oreille, ceux qui t’effraient
Ce n’est pas demain le jour des aveux
J’ai bien compris, ne sois pas odieux

Quand tu m’enlaces tu te fais si doux
Tu n’es plus le même une fois debout
Je n’ai rien à dire, tu ne me fais pas rire
Il rime à quoi ce furieux désir

Je n’ai pas de chance, tu manques de peau
C’est une armure qui recouvre tes os
A la place du cœur un bouclier
Je ne suis pas de taille, ne peux pas lutter

Je ne peux qu’attendre dans ton regard
Ce furieux désir de nos corps hagards
Paralysés par le plaisir, je ne soufflerai mot
Mais sur tes os je caresserai enfin ta peau

Ajouter un commentaire
 

Dépôt légal Janvier 2011-Tous droits réservés- 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site