Clara

Clara passa dans la vie
A petits pas sans faire de bruit
De sa Pologne natale
Elle gardait une lueur bleue
Une flamme, un idéal
Une nostalgie au fond des yeux
Sur ses lèvres bois de rose
Un sourire se dessinait
Quand d’un geste de virtuose
Elle dégustait son café

Clara à petits pas
Un chemin plein de cailloux
Une route en solitaire
L’autre coeur mort à la guerre
La vie a continué pourtant
Continué pour son enfant
Sans jamais s’apitoyer
Sans maudire le monde entier
Elle parcourait le long trajet
Tous les jours pour travailler

Clara me ramenait
Des biscuits à la cuiller
A peine sortis de la boulangerie
Elle les déposait sans bruit
Sur la table du goûter
Je les dégustais, ravie
Laissant fondre dans mon palais
Ces petits bouts de paradis
Privilège des doux souvenirs d’enfant
Qui réchauffent la vie durant

Clara a tiré sa révérence
Comme elle a vécu
Son souffle en silence s’est tu
Que nous ayons fait grand bruit
Ou passé dans nos vies à petits pas
Quand la dernière heure sonnera
Qui entreverra l’espoir
De survivre par-delà les mémoires
Sans les costumes ostentatoires
Sans les masques d’apparat

Clara, tu resteras pour moi
Un modèle de rigueur
De délicatesse et de pudeur
Tous ces sentiments cachés
Sous l’escalier en bois ciré
Qui sentait toujours si bon
A l’entrée de ta maison
Tante Clara, Tatie Claire à petits pas
Sans bruit tout au long de ma vie
Je me souviendrai de toi

Ajouter un commentaire
 

Dépôt légal Janvier 2011-Tous droits réservés- 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site