Thé-âtre

Je bois du thé
Au coin d’une cheminée
Au coin de l’âtre
Est-ce du thé-âtre ?

Accent circonflexe
Je reste perplexe
On ne peut pas sans cesse
Se croire poétesse
Il faudra bien nommer cet animal miaulant
Par son signifiant

Et boire le thé
Avec un chat, beau thé
Scène insolite côté cour
Accent aigu pour une idée au goût du jour
Au goût thé

Toujours perplexe
Cette fois c’est l’apothéose du prétexte
Lettres postales
Cartes postées
Poursuivre son idéal
Pas d’accent grave à l’heure du thé

Ecrire, écrire en bleu, écrire en rose
Ecrire en vers
Ecrire en prose
Boire du thé
Au coin de l’âtre
Mais le chat miaule côté jardin
Nous y sommes, c’est un félin...

Dépôt légal Janvier 2011-Tous droits réservés- 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site