Estime de soie

L’estime de soi se casse la gueule
Un bas de soie un peu de rimmel
Des apparats de pacotille
Les soirs d’attente sans appel
Se dire éprise de solitude
Et en crever d’être seule

Des apparats de pacotille
L’estime de soi se casse la gueule
Une robe en satin moiré scintille
Pour ne pas oublier ces mains
Promesses d’un avenir certain
Et scintille pour la dernière fois

Une résille sur le bas de soie
Du mascara sur les joues pâles
Une main tremblante efface le mal
Regarde sa montre sans trop d’espoir
Puis son image dans le miroir
L’estime de soi se casse la gueule

Les bulles dans leurs coupes pétillent
D’un geste brusque déchire ses apparats
Son bas de soie de pacotille
Sa robe noire qui scintille
Et sous le fard le désespoir
Une histoire ordinaire

L’estime de soi fait sa prière
Et dégringole dans les bas fonds
D’une misère particulière
Coupes de champagne noyées de larmes
Disparaîtront
Derniers témoins d’un petit drame quotidien

Ajouter un commentaire
 

Dépôt légal Janvier 2011-Tous droits réservés- 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×