Les clés

J’ai laissé les clés sur la porte
J’ai laissé mon coeur accroché
Si tu décides de fermer la porte
Sache que mon coeur est cloué

J’ai laissé la maison allumée
J’ai laissé mon coeur éclairé
Si tu décides de tout éteindre
C’est mon coeur que tu vas atteindre

J’ai laissé le lit bien fait
J’ai laissé mon coeur enroulé
Si tu décides de l’ouvrir
Pense que mon coeur va souffrir

J’ai laissé les clés sur la porte
Mon coeur est resté suspendu
Quand tu as claqué la porte
Tu n’as pas vu mon coeur dessus

J’aurais dû les cacher sous le paillasson
Mon coeur et les clés réunis
J’aurais pu sentir le frisson
De tes pieds caressant le tapis

Commentaires (1)

1. Marie Deluneq (site web) 23/02/2011

je découvre ce texte qui me parle à 100 pour cent... j'aime

Ajouter un commentaire
 

Dépôt légal Janvier 2011-Tous droits réservés- 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site