Malédiction

J'ai plongé sous les étoiles d'Orion
Dans un océan profond profond
Le silence absolu
Gardien des émotions
Un Neptune résolu
Ou était-ce Poséidon
Cette statue aux pieds nus
Ancrée dans les alluvions

Dans le silence profond profond
Tentée par l'abandon
J'ai reconnu le murmure
Le prénom de l'impure
Voleuse de mythiques illusions
Traçant les sillons de rupture
Sans remords mais parjures
Sous formes d'incantations

Et dans la profondeur des mystères divins
Ces sept lettres dediée à une morte
Ont été empalées par une main accorte
Les tridents réunis de Neptune et Poséidon
Une seule s'est échappée dans l'océan lointain
Emportant avec elle toutes ses malédictions
Elle erre ainsi depuis des millénaires
Seule et contrainte à se taire

Ajouter un commentaire
 

Dépôt légal Janvier 2011-Tous droits réservés- 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site