Variation sur l'Etranger

Parce qu'un jour il n'y aura plus rien que vent et poussière, six pieds sous terre, à l'abri pour rimer
Parce que quand le jour d'avant ressemble au jour d'après et qu'il est pire encore
Parce que Meursault n'a pas pleuré maman
Parce que le soleil était d'acier et la lame brûlante
Parce qu'il était aussi absurde d'être là qu'ailleurs
Parce que si j'avais le prix Nobel de littérature je n'irai pas à Stockholm
Au moins une certitude évidente, la seule, à part bien sûr celle d'une fin inéluctable
Délectable, détectable, décelable
Meursault a-t-il haï son bourreau?

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Dépôt légal Janvier 2011-Tous droits réservés- 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×